Une fin d’été

DSC_0625C’était sûrement une des dernières belles journées de cet été tellement capricieux. Nous en avons profité pour descendre à la plage, à Pirita où gamine j’ai passé un nombre incalculable d’après-midis en compagnie de ma mère et de mes amis qui habitaient à cinq minutes de chez nous, de l’autre côté du chemin de fer.  Plus tard, adolescente, j’y retournais seule, rêvasser, écouter le bruit des vagues, bronzer faisant fi du vent souvent frisquet et des nuages qui couvraient le soleil d’un léger voile tous les jours peu après 13 heures. J’aimais bien m’allonger sur le ventre en collant mon oreille contre la surface rugueuse de la serviette et écouter le bruit sourd des pas de passants dans le sable. Plus loin les vendeurs de chebureki vantaient leurs marchandises.

DSC_0616

Nous nous sommes promenés sous les pins, nous avons regardé les vagues, nous nous sommes dit qu’on allait revenir l’année prochaine munis de maillots de bain, de crème solaire pour les filles et de bouquin pour le garçon. DSC_0620

Le mois d’août est passé. Mes beaux-parents sont venus, des amis aussi. La maison ne s’est pas désemplie pendant trois semaines. Malgré l’envie, il a été difficile de trouver du temps pour cuisiner. Le matin un bol de yaourt et de céréales aux fruits rouges, à midi un déjeuner léger dans un des restaurants du quartier (Nop, Katharinenthal, Tokumaru, Nikolay), le soir une quiche, des sushis (oh oui, enfin), une moussaka préparée par G., quelques essais de gâteaux. Il y en a eu notamment un aux myrtilles sur un fond de digestive biscuits et de pâte d’amande… recette à venir. En attendant, voilà une autre recette, celle d’une tarte meringuée aux groseilles.

DSC_0604

La recette vient du très joli livre de Maru, Maru maitsev maailm (uniquement en estonien). Cette année encore j’ai dû m’y reprendre a deux fois avant de la réussir. Non pas parce que la recette est mal dosée ou peu claire. Au contraire. C’est juste moi. J’ai toujours tendance à modifier, à rajouter des fruits (deux fois plus, tant qu’à faire) ce qui fonctionne souvent très bien mais il y a des préparations qui ne tolèrent pas autant de libertés, notamment celles  meringuées.

DSC_0612

J’aime particulièrement cette tarte car elle fait la part belle à un fruit que depuis toute petite, je trouve très joli mais hélas, horriblement acide. Ma mère en a toujours eu un ou deux buissons dans le jardin et la récolte, autant que je m’en souvienne a toujours été très généreuse. Elle nous en préparait du jus qu’on buvait en hiver dilué dans l’eau ou encore une sorte de pudding à la semoule qu’on servait souvent le weekend dans des coupelles blanches à la bordure dorée accompagné de lait froid.

DSC_0613

Pour la pâte si vous avez une bonne recette de fond de tarte sucré, une pâte sablée que vous réussissez sans faille, n’hésitez pas. J’en ai essayé deux différentes et je ne suis pas encore tout à fait satisfaite. Affaire à suivre.

La garniture :

300 g de groseilles
6 blancs d’oeufs
600 ml de sucre glace
(Cannelle)

Préparez le fond de tarte et faites le cuire une 20ne de minutes à 170 °C. Montez les blancs d’oeufs en neige ferme avec 2/3 du sucre.

Mélangez les groseilles avec la moitié des blancs d’oeufs montés en neige ferme et le restant du sucre. Vous pouvez ajouter de la cannelle comme indiqué dans la recette d’origine mais bien que j’adore cette épice je la trouve ici parfaitement optionnelle. Versez cette préparation sur le fond de tarte précuit et couvrez le tout de la moitié restante des blancs d’oeufs.

Enfournez la tarte pendant 45 minutes à 170 °C, baissez ensuite la température à 140 °C et laissez la tarte au four encore pour une heure. Laissez la tarte refroidir au four. Vous obtiendrez une meringue croustillante par dessus et tendre à l’intérieur (elle ramollit assez rapidement, alors, pas de restes !).

DSC_0622

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s